Maître vénéto-crétoise du XVIe, Christ l’Époux ou Nymphios, Tempera sur Fond d’Or

6 500,00

Maître vénèto-crétoise du début XVI siècle, icône du Christ l’Époux (ou Nymphios).
Tempera sur fond d’or sur panneau de bois.
Mesure cm 41 x 29

La Semaine Sainte, dans la tradition orientale et dans les églises de rite byzantin, est dominée par le thème du mariage de Dieu avec l’humanité, dont dérive le nom de l’icône. En fait, sous ce titre, nous trouvons trois icônes différentes, mais liées les unes aux autres par leur emplacement commun dans le cadre des célébrations de la Semaine Sainte. Cette icône fixe l’image du Christ l’ Époux au moment qui précède la montée au Calvaire, représentation connue en Occident sous le nom d’Ecce Homo: le Christ est représenté avec la clamide rouge et la couronne d’épines.
L’œuvre se concentre sur le visage du Christ, représenté selon des canons purement byzantins: les contours précis, les yeux sombres soulignés en noir à la manière orientale, la modulation du teint obtenue sous une peinture brune foncée et dense, une plus grande mise en valeur des joues, la couleur vive de la robe avec un motif géométrique des plis. Un autre élément byzantin est le magnifique fond d’or sur lequel l’auréole se détache, minutieusement gravé.
Le sujet du “Nymphios” n’est pas très répandu dans la peinture vénèto-crétoise, c’est donc une œuvre rare.

La peinture a subi une restauration conservatrice chez laboratoire spécialisée et agrée consistant en un nettoyage des anciennes peintures oxydées pour retrouver la splendeur des couleurs d’origine. La dorure est entièrement d’origine et parfaitement conservée. Le panneau en bois est bien conservé et n’a été jamais parqueté.

Le terme «école crétoise» désigne une école picturale importante qui est née en Crète vers la première moitié du XIV siécle et se développe lentement pour s’installer dans la seconde moitié du XV siécle. A cette époque, l’île il était sous contrôle vénitien, qui a commencé en 1204 avec le sac de Constantinople et s’est terminé en 1669.
Cette école artistique a vu l’évolution du style classique byzantin suite à l’introduction de personnages picturaux occidentaux, notamment vénitiens mais aussi toscane et flamande. La formation du nouveau style de l’école crétoise a été déterminée principalement par le fait que avant la conquête de Constantinople par les Turcs, en 1453, de nombreux iconographes quittèrent continent directs aux îles de la Méditerranée orientale, principalement en Crète, apportant avec lui l’art de la Renaissance paléologique. L’île, déjà sous la domination vénitienne, il est devenu l’un des plus florissants d’un point de vue artistique, car le contact avec les artistes vénitiens a introduit des aspects de la Renaissance italienne dans l’art crétois, en particulier pour ce qui concerne les techniques et les matériaux. Il y a eu une contamination entre les deux styles qui conduit, entre le XVIe et le XVIIe siècle, à la naissance d’un nouveau style.

1 en stock

Description

Tous les objects sont accompagné d’une facture, d’un certificat d’authenticité et, selon le cas, d’une fiche technique et d’une expertise.

Je m’occupe de tous les formalités douanières.

Emballage professionnel en caisse de bois sur mesure.

Pour le frais de transport contactez-moi avec l’adresse de livraison, je vous répondrai dans les meilleurs dèlais.